TRAITEMENT CONTRE LE VARROA

(actualisé le )

Le Varroa destructor est un acarien parasite de l’abeille adulte ainsi que des larves et des nymphes. Il est originaire de l’Asie du Sud-Est, où il vit aux dépens de l’abeille asiatique Apis cerana qui résiste à ses attaques, contrairement à l’abeille domestique européenne Apis mellifera. Ce parasite provoque des pertes économiques importantes en apiculture et il est une des causes de la diminution du nombre d’abeilles. Ayant colonisé quasiment toutes les zones où Apis mellifera est présente, la varroose est désormais un problème d’ordre mondial.
Préconisations de traitement à l’Apivar®
Période recommandée de traitement
Il est recommandé de traiter les ruches sitôt après la récolte de miel (au plus tard début septembre).
Les ruches seront traitées loin de toute entrée de nectar.
Mise en œuvre du traitement

Mise en oeuvre de l’Apivar
Les lanières (deux pour les ruches, une pour les ruchettes) sont séparées et suspendues entre les cadres dans de la grappe d’abeilles à deux ou trois cadres d’intervalle pour les ruches, au centre pour les ruchettes
Après 5 semaines de traitement il est conseillé de vérifier que les lanières sont toujours dans la grappe et de les remettre si nécessaire. Elles sont retirées après 12 semaines.

Il n’est pas conseillé de (re)mettre des lanières en janvier car elles ne resteraient pas en place suffisamment longtemps pour un traitement efficace soit elles resteraient en place en présence de hausses ce qui n’est pas souhaitable à cause des risques de contamination du miel.