Nos abeilles en nombres

(actualisé le )

Une colonie (contenue dans une ruche), c’est :
- 15 000 à 60 000 ouvrières selon la saison (elles sont plus nombreuses au printemps et en été)
- 0 à 2000 faux bourdons (les mâles des abeilles) : totalement absents des ruches en automne et en hiver, ils servent à féconder les reines au printemps et en été
- pour 1 seule reine...
La reine peut pondre jusqu’à 2000 œufs par jour (à peu près son propre poids...).
Une abeille c’est :
- 6 pattes (3 paires)
- 2 paires d’ailes
- 2 antennes
- 1 "trompe" (langue)
- 2 yeux à facettes (4500 par oeil chez l’ouvrière et 7500 par oeil chez le faux-bourdon...pour mieux repérer les reines à féconder...)
- 3 ocelles (qui captent la lumière)
Une butineuse vole couramment à 3 ou 4 km de sa ruche (voir plus en cas de disette). Le fait que la ruche soit située à proximité des ressources en nectar et pollen permet de limiter ces déplacements.
Une vie épuisante...
Si une reine peut vivre jusqu’à 4 ans, une ouvrière ne vivra que 3 à 4 semaines en été et 3 à 4 mois en hiver. Quand aux faux-bourdons, ils ne vivent que 50 jours seulement et sont tous expulsés de la ruche en fin d’été : il ne reste donc pas un seul mâle depuis la fin de l’été jusqu’au mois de mars suivant !
L’abeille revient avec 75 mg de nectar qui devra perdre 2/3 d’eau pour se transformer en 75/3 = 25 mg de miel.
Pour fabriquer 10 g de miel soit 10 000 mg, l’abeille devra aller 10 000 / 25 = 400 fois au champ.

En un voyage l’abeille visite environ 1000 fleurs, en 400 voyages elle en aura vu 400 X 1000 = 400 000 fleurs.
Lorsque vous dégustez une petite cuillère de miel lors de votre petit déjeuner, c’est environ 400 000 fleurs qui ont été visitées par l’abeille pour votre plaisir.
Il faut donc 4 millions de fleurs pour 1 Kg de miel et cela représente environ 150.000 Km pour l’abeille ! Rassurez vous, l’abeille ne consomme pas de pétrole pour voler, son emprunte carbone est donc négligeable.
Une ruche peut fournir entre 10 à 50 Kg de miel pour l’apiculteur, selon l’année, la santé de la ruche et sa situation géographique. Dans tous les cas, il lui faut pour ses propres besoins environ 60 à 80 Kg de miel pour la construction des alvéoles et pour alimenter tous les petits moteurs des abeilles en plus des quelques 30 Kg de pollen pour nourrir le couvain.JPEG